Ras-le-bol des médailles…. (suite – 5) La boîte à outils ou « au royaume de scie-scie »

Weg met de medailles … het vervolg, hoofdstuk 5 De gereedschapskist of “het verhaal van het zaagskeuh”

24ème édition des Hivernales – 1 février 2004

 

Quand Patachou, la chanteuse française, lança le refrain « Ah, quel bonheur d’avoir un mari bricoleur », -une « scie » de l’année 1952-, le monde ne connaissait pas encore la vogue de la course sur route et les « Hivernales du Racing de Bruxelles » n’existaient pas encore. Sans quoi, elle aurait pu paraphraser son texte en un « Ah quel bonheur d’avoir un mari coureur (précisons « à pied », pour éviter les interprétations !), car en 5 ans, le (la) participant fidèle aux « Hivernales » a pu se constituer une véritable boîte à outil, complétée cette année par une superbe scie à métaux.

        Evidemment il s’agit d’un cadeau à « double lame », car à force de scier les côtes de son conjoint avec la course à pied, le coureur est susceptible de ramener ainsi au foyer, l’arme pour se faire … battre. Le rouleau à tarte faisait quand même moins de dégâts.

        Cela dit, si vous souffrez de « scie-atique », si le dimanche matin vous avez le « vague à lame » (de scie évidemment), si votre forme évolue en dents de scie, qu’en plus vous êtes amateur de médailles et que malgré tout vous continuez à honorer notre course de votre présence, nous ne pouvons que vous adresser un reconnaissant et chaleureux « mer-cie » !

        Néanmoins n’exagérez pas. Il serait quand même malvenu de revenir l’an prochain en tenant en laisse votre scie sous l’oiseux prétexte que c’est « la scie – chien fidèle » ! Imaginez que chacun en fasse autant.

        Certains affirment qu’en renonçant aux médailles nous scions la branche sur laquelle nous sommes « a-scies ». Nous ne prétendons pas être « omni-sciants » mais il nous semble que, chaque année, par votre absence de « la-scie-tude », vous nous prouvez le contraire.

        Mais si vous nous trouvez vraiment …. barbants avec nos outils, si vous en avez conçu un ressentiment nécessitant un exutoire, rien ne vous empêche, à l’issue de la course, de laisser éclater votre courroux à l’égard de celui qui, « scie-emment » et en dépit de votre grande « scie-ence » du train, vous a suivi pendant 15 km avant de vous « sauter » sur la ligne, en lui adressant un bien senti « toi, tu me les …. gonfles ! ». Il en sera scié !

        Allez, on vous a assez scié les côtes. Nous espérons juste que, sur le parcours, vous vous êtes donné à cœur joie d'en faire autant, parce que dans le plat pays…

Bon amusement,

Le comité organisateur

 

Wanneer Bart Peeters en Hugo Matthijsen het hebben over “een hamerkeuh” of “ een zaagskeuh” hebben ze het natuurlijk niet over de “Hivernales” van Racing Brussel. Niettemin heeft de trouwe deelnemer aan bovenvermelde wedstrijd in 5 jaar tijd een echte gereedschapskist kunnen verzamelen. Dit jaar krijgt U niets minder dan een prachtig “ijzerzaagskeuh”.

Het is natuurlijk een geschenk dat aan 2 kanten snijdt (of liever zaagt). De hardloper die thuis zijn partner de oren af…zaagt met zijn trainingen brengt nu het ideaal wapen mee naar huis om een koekje van eigen deeg te krijgen, alhoewel de deegrol hiervoor een geschikter instrument is. Maar toch… nu kan geen enkel ijzersterk argument U nog afhouden van een training. U hoeft het slechts doormidden te zagen.

Dit gezegd (ge-zoagd voor de Antwerpenaren onder ons) zijnde, als uw loopprestaties een zaagpatroon vertonen, wanneer uw benen aanvoelen als zagemeel, en als U van het eremetaal houdt en toch elk jaar op onze wedstrijd aanwezig bent, kunnen wij enkel onze “ont-zaag-lijke” dank uitdrukken. Zeker indien U de aankomst zig-zaagend bereikt.

Maar niet overdrijven! Deze zaag dient U niet te gebruiken als het symbool van uw geza(a)g. Een verwittigde hardloper is er 2 waard.

Sommigen beweren dat door geen medailles uit te delen, we de tak waarop we zitten afzagen. Daar U elk jaar even talrijk opdaagt, durven we deze uitspraak toch afdoen als…gezaag.

Indien U vindt dat we …zeveren met onze gereedschapskist, laat dan niet na om spijkers met koppen te slaan, we zijn altijd bereid onze ambities terug te schroeven. Dit allemaal dankzij de enige echte “Racing Brussel- gereedschapskist”.

Veel loopplezier

De organisatiecomité, Met dank aan het “Peulengaleis” voor de inspiratie